Rechercher

Ou l'estime de soi prend sa source ?



Ce qui nous a justement conditionnés à apporter une grande importance au regard de l’autre pour éviter le rejet.

On peut aisément se dire qu’un enfant va cherch


er ses références à l’extérieur de lui-même et par conséquent l’idée de sa propre valeu


r va dépendre du comportement et du regard de l’entourage et il va donc s’autoévaluer par rapport à ceci.

Si nous sommes pris au sérieux, que l’on nous considère importants, spécial ou encore avec de la valeur alors évidement en tant qu’enfant nous allons nous développer avec une image de nous positive, importante et avec de la valeur. En revanche si nous ne sommes pas pris au sérieux, que l’on ne nous considère comme pas importants, complètement banal et sans valeur. Alors évidemment nous ne nous verrons pas de manière positive.



Et donc si je m’autoévalue négativement je vais encore plus avoir peur d’être rejeté et abandonner des autres. Ce qui fait qu’à ce moment précis l’enfant va créer un masque social pour correspondre à ce qu’il croit devoir être pour mériter l’amour des autres et de ses parents.


En fonction de ce que l’on va pouvoir constater, on va soit s’accepter soit se rejeter soi-même. Donc, comment pouvoir avoir de l’estime de soi si on se rejet soi-même ? la première chose à faire du coup ben c’est bien d’essayer de voir ce qui te plait chez toi ! C’est de porter ton attention sur les détails qui vont venir satisfaire l’image que tu as de toi-même.


Alors attention à une chose ! Souvent lorsque j’ac


compagne des personnes elles me disent « oui, mais moi j’ai eu une enfance heureuse ! »

Oui c’est fort possible, ceci dit tu manques quand même d’estime de toi !?

La raison est très simple et on l’a dit tout à l’heure ; l’être humain est un être relationnel qui est programmé pour éviter d’être rejeté et/ou abandonné (c’est une question de survie). Donc l’enfant n’ayant pas la capacité d’analyse et de recule d’un adulte, va automatiquement porter son attention sur ce qui pourrait être de rejet ou être


interprété comme du rejet. Malgré une enfance plutôt équilibrée et sans vagues, il risque malgré tout de se construire une mauvaise estime de lui et construire également les stratégies d’adaptation qui vont lui permettre d’éviter le rejet et l’abandon.


Alors chers parents qui lisez ces quelques lignes, surtout ne vous flagellez pas ! Faites juste de votre mieux, c’est le plus important ! Tout ne dépend pas de vous, l’enfant va interpréter les choses à sa propre façon. La seule chose que vous puissiez faire c’est de les accompagner du mieux possible dans la vie en leur montrant qu’ils ont beauco


up d’importance et de valeur afin de limiter la casse 😉

Souvent les conséquences d’une mauvaise estime de soi vont être un grand mal à prendre des décisions, car cela va accentuer la peur de l’inconnu et on va vouloir rester dans sa zone de confort à tout prix même si elle ne fait que 3m2. D


u perfectionnisme, car ma valeur dépend uniquement de si je fais bien les choses, du coup certain(es) n’entreprendrons rien, car si j’échoue je me confirme que je suis nul et personnes n’aimera quelqu’un de nul (peur du rejet). Osé dire non, parler en public, aborder quelqu’un dans la rue, etc.




73 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout