Rechercher

Dépendance affective et estime de soi


Aujourd’hui je vais te parler de ce qui est, pour moi, le summum du manque d’estime de soi et de confiance en soi (La dépendance affective) !


Je connais bien ce sujet, étant moi même passé par des moments très difficiles sur le sujet!


La dépendance affective est très douloureuse et difficile à vivre. Les personnes sujettes à la dépendance affective ont beaucoup de mal à le reconnaître et à l’accepter. Elles se perçoivent uniquement par le biais de l'autre, ce qui rend très difficile la construction de son identité propre et d'une relation saine.


En fait c'est le manque d’amour de soi et d’estime de soi et de confiance en soi qui maintient le vide affectif à l’intérieur de soi. Cette personne ira donc chercher l’amour, qu’elle n’a pas pour elle-même, à l’extérieur d’elle-même. C’est-à-dire dans le regard de l’autre. C’est une très mauvaise stratégie si elle veut apprendre à s’aimer un jour !!!


Mais lorsque cette personne apprend à s'aimer ou redécouvre l'amour d'elle-même en s'estiment à sa juste valeur, le vide disparaît. Et le besoin viscéral de ne pas être seul également.


Tu l’as surement déjà entendu, mais quelle est la personne avec qui tu vivras toute ta vie ? C’est toi bien entendu ! Tu comprendras qu’avant d’essayer de se faire aimer des autres, il vaut mieux commencer par s’aimer soi-même ? Surtout si tu veux avoir des relations saines !


Voilà une petite affirmation positive : « Je n’ai pas besoin de toi, mais j’ai envie d’être avec toi ».

On entend souvent qu’il faut savoir être seul, pour pouvoir être en couple, et c’est très vrai ! Si on veut pouvoir développer une relation amoureuse saine et durable, il est essentiel d’avoir développé sa propre identité, savoir qui nous sommes et s’aimer vraiment avant d’entrer en relation, amicale, amoureuse ou autre. Si non, nous allons tenter de combler ce manque d’identité en cherchant la reconnaissance dans le regard de l’autre.


Tu l’auras compris la reconnaissance des autre est un cadeau précieux et rare. Alors être en attente de celui-ci pour s’autoriser à s’aimer c’est un peu comme attendre l’âme sœur pour s’autoriser à être heureux.


Les personnes dépendantes affectives vivent rarement des relations amoureuses harmonieuses. Elles répètent toujours le même patern, c’est-à-dire qu’elles reproduisent inconsciemment des relations insatisfaisantes en essayant que leurs besoins soient reconnus et comblés par les autres ce qui les amènes invariablement à vivre des relations douloureuses ou insatisfaisante. Malgré la souffrance qu’elles éprouvent et la frustration dans leurs relations. Etant donné que leur besoins affectifs ne sont pas comblés, elles éprouvent de la difficulté à rompre et à se détacher de leur partenaire. Ou alors changes très souvent de Partner en espérant trouver celui ou celle qui comblera ce vide.


Aujourd'hui, j'ai retrouvé suffisamment d'amour de moi pour ne plus être en attente que l'autre capte mes besoins et vienne les satisfaire. Je suis en couple depuis plusieurs années je l'aime de tout mon cœur mais foncièrement je n'ai pas besoin de lui, et c'est ca qui te rend libre d'être toi même

dans tes relations amoureuse.


Si tu te reconnais la dedans, surtout, autorise toi à résilier ton contrat avec ta culpabilité.

Parce que tu n’es ni tes schémas, ni tes croyances, ni tes peurs, ni tes présuppositions sur toi-même, et si tu n'y arrives pas c'est qu'il y a une bonne raison qui t'en empêche…mais que tu ne le réalises pas encore.


Non par mauvaise volonté, mais surtout parce que le cerveau est un outil super puissant pour te faire stagner dans tes schémas répétitifs.


Donc non, tu n’es pas nul de ne pas en venir à bout tout seul.

Seul, c’est rare qu’on y arrive, parce qu’on a des angles morts.


Preuve en est que Éric Berne, le créateur de l’analyse transactionnelle, qui a mis en lumière la place des croyances inconscientes acquises dans la prime enfance, dans la constitution du scénario de vie…


Est quand même mort de son scénario de vie, parce qu’il a en a pris conscience trop tard… angle mort…


difficile de se soigner seul …


Alors si tu te poses des questions sur le sens à donner à ta vie, si tu veux te retrouver toi-même sous des couches de conditionnement, de contraintes imposées, de croyances et de peurs, vivre enfin sans limites,

Viens m’en parler en Message privé ou par mail.


Je discuterai avec plaisir avec toi de tes défis, de tes problématiques, du sens à donner à ta vie pour te retrouver et retirer tes lunettes déformantes.

Et si c’est un match entre nous, on pourra éventuellement discuter de comment bosser ensemble dans un futur proche.


Damien

48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout