Rechercher

Comment sais-tu que tu as de la valeur ?

Est-ce que ta valeur dépend de ce que tu fais ? Et pour qui ce que tu fais a de la valeur? toi ? ou les autres ?


Lorsque je me trouvais en formation il y fort longtemps. Je me souviens que j’avais un gros problème d’estime de moi.

Je me voyais complètement incapable de devenir le coach que je suis aujourd’hui. Il m’était impossible de me dire plus tard j’obtiendrai ou même j’essaierai d’avoir mon diplôme. Cela me paressait irréalisable compte tenu de ma vision de moi-même. ( un incapable, quelqu’un de diminué intellectuellement).


Et aujourd’hui je suis là en train d’écrire un post ou une vidéo que je vais publier sur les réseaux sociaux. Rien de très extraordinaire, mais malgré tout, bien plus que ce que j’aurai pensé faire il y a quelques années.

Ce qui a fait que je puisse commencer à vraiment m’aimer comme je suis, et à me voir plus positivement que je ne l’ai jamais fait. C’est non seulement un travail de thérapie auprès d’une consœur coach mais également plusieurs prises de conscience significatives.


La première c’est lorsque je déclarais à mon prof que si je ne suis pas mon comportement, (un présupposé de base de la PNL) alors, qu’est-ce que je suis ? Car la peur d’être rien était plus forte que de rester un incapable. Il m’a répondu, « tu es juste un être exceptionnel ! » « nous sommes tous des êtres exceptionnels !


Même si des fois on a de comportements qui ne sont pas adaptés ou pas acceptables ». Notre essence profonde c’est celle de la pureté, celle que nous avions à notre naissance, avant que tous nos conditionnements viennent impacter nos pensées, nos croyances qui viendront se répercuter dans nos actes.

Malgré ça il était encore difficile de se détacher du regard et du jugement des autres.


C’est la seconde prise de conscience !? Je me suis rendu compte que ce qui faisait que je ne m’aimais pas, c’est que non seulement je pensais que les autres attendaient de moi quelque chose de bien spécifique, (être parfait), et je décidais donc que comme de tout évidence ce que je faisais ne serait jamais parfait pour les gens, alors pourquoi essayer ou entreprendre quoi que ce soit ?


Je pourrais faire absolument tout ce que je veux, même être PARFAIT pour quelqu’un, ça ne voudra pas dire que je le serais pour quelqu’un d’autre. N'est-ce-pas ?

Du coup à quoi bon utiliser toute cette énergie pour correspondre à quelque chose que je crois que les autres attendent, qui n’est peut-être qu’un phantasme !?


Ça semble simple de se dire ça ! On le sait déjà quelque part au fond de nous qu’on ne peut pas plaire à tout le monde. Mais il y a le comprendre intellectuellement, et intégrer complètement cette information à l’intérieur de soi, jusque dans son cœur, pour pouvoir en comprendre toute la dimension et vraiment se détacher du regard des autres.


Et je me suis rendu compte que finalement ce que je voulais, c’était être parfait pour moi-même. Et que ce qui est parfait pour moi, ce n’est pas le fait que ça le soit, puisque la perfection n’existe pas vraiment. La perfection pour moi, c’est ce sentiment de dépassement de soi d’efficacité personnelle et cette sensation de progression. Non pas en comparaison de ce que les autres peuvent faire, mais bien en comparaison avec moi-même. Tout simplement parce que se comparer aux autres, c’est comme comparer une pomme et une banane ! Ce sont bien deux fruits mais ils ne seront jamais pareil.


De la même manière les humains ne sont pas comparable entre eux! J'aime bien prendre l'exemple de ces deux personnes qui souhaitent apprendre une langue. Disons le Russe ! C'est sympa le Russe ! L'une des deux adore le Russe et est très emballé et l'autre n'est franchement pas emballé par la nouvelle. Je te laisse deviné qui va finir par apprendre cette langue. On ne peut donc pas juger que l'une est plus intelligente que l'autre !? Elle ont bien le même cerveau mais sont différentes dans l'apprentissage.


Aujourd’hui je ne dis pas que ça ne me touche pas de voir des personnes qui ne sont pas ok avec moi sur un article ou autre chose. Mais je me rappelle que sur les 100 likes si 2 personnes ne sont pas d’accord avec moi, c’est normal. Pourquoi commencer à me dévaloriser à mes propres yeux alors que leur avis n’est finalement que leur propre vérité, comme le mien, construit à partir de nos propres expériences.

Voila un partage de vie et d’expérience et j’espère que ceci te sera utile.


5 vues